Courir en hiver: conseils pour s’entraîner au semi-marathon

L’hiver est la saison idéale pour se préparer à de nouveaux objectifs sportifs comme le semi-marathon.

La course est sans aucun doute un des sports les plus simples à aborder, il suffit d’un jogging et d’une paire de basket pour sortir de la maison et commencer à parcourir quelques kilomètres à un pas soutenu.

Mais comme pour chaque activité physique, il est important de bien s’informer et de suivre quelques lignes de base qui permettent de pratiquer la course de façon correcte.

Et ce d’autant plus quand la course commence à nous plaire à un point qu’on souhaite se mettre en jeu avec d’autres personnes…et c’est là qu’on peut envisager de tenter le semi-marathon.

Qu’est-ce que le semi-marathon?

Le semi-marathon est une spécialité de l’athlétisme. C’ est une course sur route d’une distance de 21,097 km.

Disons que parcourir une telle distance demande du temps et de la persévérance. Nous vous conseillons donc de commencer par parcourir des distances plus courtes tous les deux jours, en augmentant progressivement la charge d’entraînement.

La période d’automne est le moment idéal pour commencer la préparation, car la course peut être pratiquée par tous les temps, sur asphalte ou sur terre, en ville ou dans les collines et ne nécessite pas trop de temps. Vous pouvez vous entraîner pendant la pause déjeuner ou le soir après le travail, mais aussi comme un réveil musculaire le matin avant de commencer la journée.

C’est le sport le plus pratiqué dans les grands centres urbains où une piste cyclable ou un parc public suffit pour effectuer votre entraînement quotidien.

Cette discipline vous permet de créer un entraînement de base pour vous rapprocher de la distance la plus longue de 40 km ou le marathon.

Si vous considérez le semi-marathon comme un objectif, ne sous-estimez pas le fait que vous suiviez une table d’entraînement créée ad hoc par un entraîneur expert, pour vous assurer que les entraînements sont effectués correctement, efficacement et de la manière qui convient le mieux à votre structure physique.

Mais en plus d’un bon entraînement, une bonne nutrition et intégration doivent toujours être combinées, c’est pourquoi au cours des dernières années, Ke Forma a étudié et mis au point des compléments alimentaires spécifiques pour ceux qui pratiquent des sports d’endurance comme ALLVIT-endurance qui renforce le système immunitaire et satisfait les besoins de l’athlète.

Courir en plein air, surtout pendant la saison froide, peut affaiblir davantage le corps qui, mis à dure épreuve et avec les changements brusques de température, risque d’être infecté par des virus de saison et par des rhumes.

Il y a beaucoup de compétitions de semi-marathon à cette période particulière de l’année (octobre-novembre) en vue des prochains marathons à venir.

Qu’est-t-il nécessaire pour courrir en hiver?

  • Avant-tout, achetez une bonne paire de baskets adaptées à la course, il est recommandé de se faire conseiller par un magasin spécialisé en course à pied.
  • Une autre chose fondamentale est de bien se couvrir…mais pas trop! Si on se réchauffe de trop et que l’on transpire de manière excessive, nous serons davantage sujet aux coups de froid et donc à tomber malade. Il est recommandé d’utiliser une tenue technico-transpirante.
  • Alimentez-vous correctement, hydratez-vous pendant l’entraînement ou la course mais également tout au long de la journée.La perte de liquides pourrait causer une faiblesse des défenses immunitaires et provoquer une fatigue plus intense.
  • S’intégrer correctement. KeForma a réalisé le protocole d’intégration pour la course à pied où vous pourrez suivre la correcte alimentation lors de l’entraînement et la compétition.
  • Fixez-vous des objectifs et essayez de les atteindre; c’est seulement ainsi que vous réussirez à obtenir les résultats souhaités.
  • Associer un entraînement en salle de sport est excellent.
  • Dernier conseil mais pas le moins important: n’exagérez pas et procédez par étape!

Bon entraînement!

X