Quels compléments alimentaires prendre avant l’activité d’endurance?

Quels sont les compléments alimentaires à prendre avant une activité d’endurance ? Beaucoup d’entre nous ont encore des doutes à ce sujet.

La gestion du pré-entraînement, c’est-à-dire avant l’activité physique, est un domaine qui fait l’objet de nombreuses discussions et certainement pas complètement résolu.

Il existe en fait des écoles de pensée relativement différentes:

  • des approches énergétiques exquises basées sur la supplémentation de produits à base de glucides et de lipides.
  • l’approche coenzymatique visant à fournir des substances utiles pour optimiser les fonctions physiologiques liées à la production d’énergie.
  • celle qui vise à fournir des compléments alimentaires avec l’effet « stimulant » de différentes fonctions physiologiques telles que les extraits de plantes, les acides aminés uniques, etc…

En laissant de côté l’approche exclusivement énergétique et en voulant approfondir le rôle des optimiseurs métaboliques, tels que les coenzymes et les stimulants, l’une des approches les plus utiles pour comprendre les effets les plus exploitables dans la gestion de la pré-séance d’entraînement est de diviser et d’examiner, de façon systématique, les outils nutraceutiques disponibles….

Voir les protocoles d’intégration pour les sports d’endurance tels que le cyclisme, le running et le triathlon.

Acides aminés

Arginine: est un acide aminé fondamental dans le soutien de l’organisme dans l’activité physique, surtout si prolongée, comme base pour les processus de production d’oxyde nitrique, qui en plus d’agir comme un véritable neurotransmetteur joue un rôle essentiel dans la vasodilatation en améliorant la circulation sanguine et donc l’apport d’oxygène et de nutriments au muscle squelettique. Il est également très utile pour l’élimination des déchets secondaires à des niveaux élevés d’activité physique.

Glycine: acide aminé très polyvalent, il intervient dans le métabolisme énergétique couplé aux vitamines du groupe B, optimisant ainsi la production d’énergie. Également actif comme neurotransmetteur excitateur avec le glutamate.

Alanine: acide aminé utile pour combler diverses déficiences du métabolisme énergétique, à la fois en entrant dans la chaîne des processus d’utilisation du glucose (gluconéogène) et comme intermédiaire de la phase suivante de production d’énergie, le cycle de Krebs,

Taurine: acide aminé aux effets ergogéniques multifactoriels, il agit à la fois en stimulant et en mettant en œuvre diverses fonctions du système nerveux et certaines fonctions énergétiques cellulaires.

Carnitine: dérivé d’acide aminé utile pour promouvoir l’utilisation des graisses dans la production d’énergie, facteur très intéressant surtout dans les prestations d’endurance, non secondaire au rôle cardio et neuro-protecteur, fonctionnel au maintien de prestations élevées à long terme.

L’utilisation équilibrée de ces acides aminés permet d’apporter un soutien du point de vue de la production d’énergie, d’équilibrer les carences éventuelles et d’encourager l’élimination des déchets. Enfin, dernier avantage mais pas des moindre, le soutien de la circulation et la stimulation du système nerveux.

Glucides

Glucuronolactone: un composant du métabolisme du glucose, utile pour réaliser des activités de longue durée, surtout en raison de sa capacité de détoxification des déchets des métabolismes énergétiques.

Il est également efficace pour prévenir l’épuisement et promouvoir la resynthèse du glycogène, jetant ainsi les bases d’une récupération optimale.

Extraits végétaux

Eleuthérocoques: adaptogène utile pour traiter les stimuli de stress (comme l’activité physique) en vertu du bilan équilibré des effets stimulants et relaxants, particulièrement évident dans la capacité accrue de résister aux stimuli d’entraînement au fil du temps.

Ginseng: effets adaptogènes généraux similaires à ceux de l’eleuthérocoques, mais avec un plus grand impact sur le soutien des fonctions mentales et sur la perception de la « fatigue centrale ».

Caféine: substance aux capacités stimulantes connues qui peut agir en augmentant la libération d’adrénaline et de noradrénaline avec une augmentation relative de toutes les fonctions métaboliques connexes, utile pour soutenir l’activité physique et augmenter la capacité à « supporter » le stress aux niveaux nerveux et physique, en augmentant la synchronisation globale de la performance et la capacité du corps à utiliser différents nutriments.

Bromélaïne: substance à base de protéines ayant une action enzymatique utile, grâce à ses intéressantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires et ses propriétés protéolytiques, qui sont utiles en termes de quantité absorbée pour favoriser une meilleure élimination des déchets azotés, qui dérivent du métabolisme des acides aminés et des protéines.

Dans ce cas aussi, l’association de différentes substances de nature végétale permet de combiner une série d’effets utiles dans la stimulation et le soutien du système nerveux, un élément essentiel surtout dans les prestations de durée, ne pas négliger le soutien des processus de désintoxication et de réponse au stress utile pour maintenir des niveaux élevés de prestations.

La combinaison fonctionnelle de toutes ces « familles » de compléments alimentaires est extrêmement intéressante pour apporter un soutien visant à la fois à stimuler les fonctions et à prévenir les déficiences dans la production d’énergie, en favorisant rationnellement les processus utiles pour soutenir l’organisme au maximum de ses performances.

Nous vous conseillons: START UP

X